RousseLand
Accueil Forum
Henri de Toulouse Lautrec
La rousseur comme enseigne

1864
Naissance de Henri, Marie-Raymond de Toulouse-Lautrec-Montfa à Albi, en "l'Hôtel du Bosc". Fils du comte de Toulouse-Lautrec et de la comtesse Adèle, Zoé, Marie, Marquette Tapié de Céleyran, Lautrec porte un des plus grands noms de France et sa vocation d'artiste surprend un peu sa famille.

1879
Après une première fracture à une jambe, Lautrec se brise l'autre jambe à cause de fractures spontanées qui empêchent ses membres inférieurs de se développer. Il en reste infirme.

1881
Il arrête ses études et s'oriente vers l'atelier du peintre académique Bonnat sur les conseils de son premier professeur, Princeteau. Il commence à s'intéresser à l'art japonais et quitte l'atelier Bonnat pour celui de Cormon l'année suivante.

1884
ll s'affranchit de plus en plus de l'académisme et s'installe à Montmartre au cœur de la vie nocturne.

1885
Aristide Bruant ouvre le cabaret Le Mirliton. Lautrec fréquente les cabarets de Montmartre.

1891
Henri de Toulouse-Lautrec expose chez Le Barc de Boutteville, avec Anquetin, Emile Bernard, Pierre Bonnard et Maurice Denis. II signe sa première affiche qui le rend célèbre: Moulin-Rouge (La Goulue).

1892
Lautrec réalise une affiche pour son amie Jane Avril, danseuse dans le quadrille du french cancan ; il l'a aussi représentée dans le Divan Japonais, dans Jane Avril au Jardin de Paris, 1893, et dans une derniere affiche Jane Avril en 1899. Lautrec fait la première affiche de la série des Bruant, Aristide Bruant aux Ambassadeurs.

1893
Il entre dans le milieu de la Revue Blanche et devient familier des frères Natanson, de Tristan Bernard et Romain Coolus. Il fréquente assidûment des maisons closes et se passionne pour le théâtre.

1895
La Goulue lui demande un décor pour sa baraque foraine, voyage avec son ami Joyant à Londres où il rencontre Oscar Wilde et Whistler.

1896
Il emménage au 30, rue Fontaine et voyage en bateau avec son ami Joyant jusqu'à Lisbonne (La passagère du 54). Il se passionne pour le cyclisme et suit Tristan Bernard dans les vélodromes.

1897
Nouvel atelier 15, rue Frochot.
Publication de l'album Elles, fruit de son travail dans les maisons closes, dont le frontispice est utilisé en affiche.

1898
Exposition à la Galerie Goupil à Londres. Lautrec publie son deuxième album consacré à Yvette Guilbert.

1899
Lautrec est interné pendant trois mois dans une maison de santé.

1901
Il meurt à Malromé auprès de sa mère. Son corps est inhumé à Verdelais.
Commentaire de Paul Mombelli
Peinture dessin peintre rousse roux Henri de Toulouse Lautrec