RousseLand
Accueil Forum
"Les 5 royaumes" de Peter TREMAYNE
Peter Tremayne, de son vrai nom Peter Berresford Ellis. est né le 10 mars 1943 à Coventry, en Angleterre. Ses origines familiales — à la fois bretonne, irlandaise. écossaise et galloise — expliquent sans nul doute sa passion pour la culture celte. Après un premier livre sur le combat pour l'indépendance du pays de Galles en 1968. il devient écrivain à plein temps à partir de 1975.

Peter Tremayne est l'auteur de très nombreux pamphlets, nouvelles, biographies et essais. Il est aussi connu pour ses récits fantastiques fondés sur les mythes et légendes celtiques. Son recueil de nouvelles intitulé Aisling mul Oiher Irish Taies of Terrar lui a valu d'être comparé aux plus grands maîtres irlandais tels que Sheri-dan Le Fanu ou Bram Stoker. Il a reçu en 1988 Fîrish Post Award en reconnaissance de ses apports importants à l'étude de l'histoire irlandaise. Entre 1983 et 1993, i! écrit huit thrillers sous le nom de Peter MacAlan, puis se lance dans la rédaction des mystères de soeur Fidelma, série qui compte aujourd'hui quinze titres.

Peter Tremayne est membre de la Society of Authors ainsi que de la Crime Writers Society.

Fidelma Les deux précédentes aventures de Fidelma se situaient en 664 après J.-C, la première enquête se déroulant au cours du synode de Whitby, en Northumbne, et la seconde dans la ville de Rome. Quant à cet ouvrage, il a pour cadre le pays de Fidelma, et la plupart des lecteurs trouveront l'Irlande du VII6 siècle assez dépaysante. Elle est constituée de cinq royaumes principaux, sans compter les petits royaumes et les régions dominées par les clans. Les noms des lieux et ceux des personnages sont peu familiers. On connaît aussi très mal l'ancienne organisation sociale irlandaise avec son système juridique, les lois du Fénechus, plus connues sous le nom de lois des brehons (de breitheamh : juge).
Les livres précédents ont exposé certaines des différences entre l'Église d'Irlande, que Ton appelle maintenant l'Église celtique, et Rome. Il a déjà été souligné qu'à l'époque le concept du célibat chez les prêtres n'était pas très populaire. Il faut se rappeler que, là où vivait Fidelma, les monastères étaient souvent mixtes et que les religieux se mariaient fréquemment. Même les abbés et les évêques y étaient autorisés. Il faut garder cela à l'esprit pour bien comprendre le monde de Fidelma.
Cette histoire se situe en l'an 665 après J.-C.

Un visage ordinaire qui pourtant exerçait une étrange attirance sur ses semblables. Des mèches de cheveux roux s'échappaient de sa capuche et on distinguait à peine quelques taches de rousseur sur sa peau laiteuse. Un éclair fulgura, et, dans ses yeux gris comme le ciel, s'alluma une lueur d'émeraude.
Mince et élancée, elle montait avec aisance, maîtrisant parfaitement sa bête.
Photos
Commentaire de Paul Mombelli
Littérature livre écrivain rousse roux "Les 5 royaumes" de Peter TREMAYNE