RousseLand
Accueil Forum
Régine DESFORGES
L'écrivaine rousse française


Née à Montmorillon dans le Poitou, Régine Deforges a été élevée chez les sœurs. D'abord libraire puis éditeur, elle s'est ensuite spécialisée dans la littérature érotique au cours des années 60, ce qui lui a valu quelques démêlés. Puis elle s'est consacrée au roman populaire à travers son célèbre cycle romanesque entamé avec La Bicyclette bleue (Prix des Maisons de la Presse 1983), dont les héros, Léa et François, poursuivent leurs aventures dans six autres volumes : 101, avenue Henri-Martin, Le Diable en rit encore, Noir Tango, Rue de la Soie, La Dernière Colline et Cuba libre !. Le succès considérable de cette épopée romanesque, vendue à 10 millions d'exemplaires, a fait entrer l'auteur dans la cour des "phénomènes d'édition" ! On lui doit également une quarantaine de livres en tous genres : romans, nouvelles, essais, entretiens, chroniques, contes pour enfants, beaux livres ; mais aussi quelques scénarii, chansons et dessins.

Régine Deforges est aujourd'hui mère de trois enfants, deux filles et un garçon, et mariée au célèbre dessinateur du Nouvel Observateur,le prince Pierre Wiazemski, dit Wiaz. Depuis deux ans, elle tient une chronique à L'Humanité qui lui permet de s'exprimer librement et de réagir par rapport à une actualité en tous genres : politique, économie, littérature… de véritables billets d'humeur et d'humour ! Toujours innovante, Régine Deforges fut, en 1968, la première femme éditeur L'auteur a également contribué à l'épanouissement littéraire de sa région natale par la création d'un Salon littéraire dans le Poitou et de deux prix littéraires régionaux : le Prix du Zinc, décerné à l'issu d'un vote du public dans les cafés, ainsi qu'un Prix de Poésie attribué par les écoles. Après avoir été une des fondatrices de l'Académie Aloïsia vouée à la littérature vénutienne et présidente, pendant trois ans (1989-1991), de la Société des Gens de Lettres, Régine est aujourd'hui membre du jury Femina.

Extrait du site : www.figuresdestyle.com/
Photos
Commentaire de Paul Mombelli
Littérature livre écrivain rousse roux Régine DESFORGES